Jugement et notation

(Traduction non officielle du document FAI - juin 2018)

SOMMAIRE

| Généralité | Notation des programmes libres | Critères | Notation des manches d'imposés | Infractions | Scores et résultats | Règles de jugement | Visionnage des vols | Jugement des programmes de vitesse | Jugement des programmes libres |


GENERALITE

Une fois que l’un des compétiteurs est entré dans la chambre de vol, le vol devra être évalué et noté.

Notation des programmes libres

Criteres pour noter les programmes libres

Difficulté technique:

  • de nouveaux mouvements/enchaînements originaux sont effectués,
  • les mouvements/enchaînements exécutés exigent de la précision, ex :tête-tête sans autre prise,
  • technicité et complexité des mouvements/enchaînements exécutés, ex : croisements complexes et/ou mouvements,
  • rapport poids/vitesse de vent (réglages de vitesse de vent utilisés),
  • difficultés des mouvements et enchaînements,
  • se référer à l’addendum C.

Exécution:

  • utilisation complète du temps de travail,
  • les mouvements/séquences sont exécutés sans percussion ou perte d’équilibre,
  • utilisation de l’espace de la chambre de vol.

Variété:

  • un grand choix d’orientation est montré,
  • un grand choix de mouvements/séquences est exécuté,
  • les mouvements/séquences ainsi que la chorégraphie sont originaux,
  • les transitions entre les séquences sont variées.

Fluidité:

  • démonstration d'équilibre,
  • uniformité de la position du corps : efficace, propre et appropriée à la vitesse du vent,
  • synchronisation,
  • rythme,
  • positions de corps visuellement attrayantes.

Divertissement:

  • utilisation d’effets visuels,
  • chorégraphie, histoire racontée,
  • créativité,
  • excitation, énergie.

La manche du programme libre (3ème manche) pendant les qualifications sera évaluée ainsi qu’il suit:

  • Après avoir regardé tous les programmes libres, les juges, réunis en conférence, prendront en compte les critères ci-dessus et donneront un score à chacun des programmes. Ce score devra être compris entre 0.0 et 10.0, arrondi à la premièr décimale.

  • Les juges devront décider de diviser les équipes en groupes, en fonction du mérite de chacune, et en conservant leur classement. Cette décision ne pourra pas faire l’objet d’un contestation.

  • Chaque équipe composant un groupe se verra ensuite attribuer pas les juges une note (comprise entre 0.0 et 10.0 et arrondie à la permière décimale) égale à la moyenne des scores des équipes appartenant à un même groupe ( Le « Score de Groupe »).

Pendant le tournoi, à la fin de chaque rencontre de routine libre entre deux (2) équipes, les juges, prenant en considération les critères ci-dessus, déterminent l'équipe gagnante de la rencontre.

Notation des manches d’imposes

Le score est basé sur le temps, mesuré en millièmes de secondes, pris par l'équipe pour réaliser les trois (3) séquences imposées, répétées trois (3) fois ainsi que les séquences d'entrée, les transitions obligatoires, et la séquence de sortie obligatoire plus les pénalités de temps pour non-respect ou omission des séquences d’imposés.

Infractions

Toute entrée obligatoire, séquence imposée, transition obligatoire ou séquence de sortie, incorrecte, incomplète ou non jugeable conduira à l’ajout d’une pénalité de cinq (5) secondes au temps total de la manche d’imposés. Voir l’Addenda A pour l'interprétation et les conditions de jugement.

Les compétiteurs sont désignés P#1, P#2, P#3 et P#4 (P#1 et P#2 en D2W) selon l'ordre dans lequel ils entrent dans la chambre de vol au début de la séquence imposée.

Une pénalité de cinq (5) secondes s'appliquera à l’Entrée Obligatoire, à chaque figure imposée, à chaque Transition Obligatoire et à la séquence de sortie si:

  • l’une quelconque des parties du corps du premier compétiteur passant par la porte entre dans la chambre de vol avant que le signal visuel ne lui soit donné pour débuter le temps de travail.

  • un compétiteur ne conserve pas son emplacement. Si la même erreur de positionnement est reportée dans les séquences suivantes et jusqu’à à la fin de la routine d’imposés, il sera considérée qu’une seule pénalité est applicable, à condition que l'intention de suivre les exigences de positionnement dans les séquences suivantes et pour la séquence de sortie soit clairement présentée et qu’aucune autre pénalité ne s’applique. (Après l'erreur de positionnement, le nouvel ordre de positionnement des compétiteurs devra être maintenu.)

  • l'équipe ne reste pas en vue et ne présente pas clairement les exigences de performance aux juges. Par exemple, si un compétiteur vole tellement haut dans le diffuseur que les juges ne peuvent pas déterminer que la figure a été exécutée correctement (par exemple, croisement correct d’une ligne de latérale, rotation tournant le dos à la Start Line, etc.).

  • le compétiteur positionné en premier croise complètement la ligne latérale suivante avant que le second compétiteur ne croise complètement la ligne latérale précédente, c.-à-d., manque de synchronisation. (D2W seulement).

L’Entré Obligatoire, certaines Transitions listées (voir Addendum A), chaque figure, et la Sortie Obligatoire, ne peuvent recevoir qu’un maximum d’une (1) pénalité de cinq (5) secondes. Le nombre maximum est de 14.

L’omission (Skip) d’une séquence imposée conduira à l’ajout d’une pénalité de vingt (20) secondes au temps total de la routine de vitesse. Une omission est définie comme suit :

  • une séquence imposée est manquante par rapport au tirage au sort.

  • aucune intention claire de finir la séquence imposée (par exemple, après une infraction) résultant en un gain de temps avantageant l’équipe.

  • sans intention claire d’exécuter correctement la séquence imposée, une autre séquence est présentée résultant en un gain de temps avantageant l’équipe.

Si une équipe se percute ou devient désorganisée pendant une figure imposée, l’équipe peut continuer jusqu’à la figure suivante accumulant seulement cinq (5) secondes de pénalité à condition que les juges voient l’équipe perdre du temps lors de sa réorganisation et qu’il n’y a pas d’avantage de temps pour celle ci.

Un ou plusieurs juges peuvent apprécier toute infractions et d'une omission.

Pendant le tournoi, l'équipe avec le temps le plus rapide, après application de toutes les pénalités de temps, gagne la rencontre.

Une équipe peut contester une infraction ou une omission sanctionnée par les juges.`

  • Pendant les manches de qualification, l'équipe doit faire part de sa contestation avant le début de la manche suivante.

  • Pendant le tournoi, l'équipe doit faire part de sa contestation avant le début de la rencontre suivante.

Les juges regarderont la vidéo du vol et détermineront si l’infraction ou l’omission a bien eu lieu.

Si les juges déterminent que l'infraction ou l'omission s'est produite, l'équipe ne pourra pas contester une nouvelle fois une nouvelle infraction ou omission appréciée par les juges.

Scores et resultats

Le temps final de chaque programme de vitesse sera publié, et comprendra le temps brut d’exécution du programme, les pénalités de temps appliquées, et le type d’infractions ou omissions.

Pour chaque programme libre pendant les manches de qualification, la décision de chaque juge sera publié.

Pour chaque programme libre pendant le tournoi, la décision de chaque juge sera publié.

Le classement final des équipes sera déterminé par une série de rencontres pendant le tournoi.

Pour toutes les équipes, les différentes rencontres avec leurs gagnants seront publiées sur le tableau du tournoi.

Regles de jugement

Regles de jugement

Les juges regardent en direct le vol de chaque équipe.

Aucun compétiteur ne pourra s’approcher ou parler aux juges pendant le vol d’une équipe. En cas de non-respect, le FAI Sporting Code, Section 5, Chapter 5.4 PENALTIES pourra s’appliquer.

Jugement des programmes de vitesse

Un groupe d’au minimum cinq (5) juges , trois (3) pour le D2W, doit apprécier chaque programme de vitesse.

Chaque juge devra regarder le vol de chaque équipe depuis une position physique déterminée ou en regardant l’écran video de la caméra placée à cette même position physique déterminée.

Les juges peuvent utilser des écrans vidéo et les caméras doivent enregistrer la vidéo . Les caméras pour les écrans vidéo doivent être placées à la place correspondant aux positions physiques déterminées pour les juges ci-dessous.

Positions physiques determinees des juges:

En D2W, un juge positionné à une Sideline, devra apprécier les croisements complets des lignes latérales. En D2W, ce même juge de ligne latérale devra aussi apprécier la Synchronisation. En D4W, deux (2) juges, positionnés sur la même ou sur les deux lignes latérales, devront apprécier les croisements complets des des lignes latérales. Les juges de des lignes latérales doivent être positionnés de telle façon que la ligne latérale opposée soit cachée par la ligne latérale la plus proche.

Un juge d’Anneau devra s’assurer qu’aucune partie quelconque du corps de l’un des compétiteurs n’est visible dans le trou de l’Anneau (Figures Verticales seulement). Le juge d’Anneau doit être positionné de sorte que ses yeux soient à niveau avec l’Anneau, le contour de l'anneau (mais pas au-delà)opposé devant être visible avec le trou de cinq (5) cm de l’anneau le plus proche.

Un juge, placé à la ligne centrale, évaluera l'exactitude de l'exécution des figures imposées effectuées par l’équipe (par exemple, le respect de l’ordre dans le placement des compétiteurs, les rotations effectuées dans la bonne direction, etc.). Ce juge évaluera également les complets croisements de la ligne centrale.

En D4W, un juge peut être positionné entre la ligne centrale et un juge de ligne latérale. Ce juge évaluera l’exécution correcte des figures imposées (par exemple, le respect de l’ordre dans le placement des compétiteurs, les rotations effectuées dans la bonne direction, etc.).

Procedure de visionnage des videos par les juges pour les programmes de vitesse:

A la demande, dans les 15 secondes suivant la fin du vol, de l’un des membres du groupe de juges, le Chef Juge ou le Juge d’Epreuve accordera un visionnage vidéo, prise à partir d’une certaine caméra, de la partie du vol en question. La vidéo prise d’une certaine caméra, peut faire l’objet de plusieurs demandes pour autant que la même partie du vol n’est pas visionnée.

Pour chaque demande, un maximum de trois (3) visionnage par caméra est autorisé. Deux (2) visionnages peuvent être effectués à des vitesses différentes.

Trois (3) juges ou plus, supervisés par le Chef Juge ou le Juge d’Epreuve, évalueront par décision majoritaire la partie du vol en question.

Jugement des programmes libres

Un groupe de trois (3) juges au minimum doivent évaluer le programmel ibre de chaque équipe. Chaque juge appréciera tous les critères.

Les juges de programme libre seront positionnés en arc de cercle dans la galerie d’observation, excluant l’antichambre et la cabine de contrpole. Le Juge d’Epreuve sera placé au milieu des juges.

Le chronomètre sera géré par les juges ou par une ou des personnes désignée(s) par le Chef Juge ou par technologie laser, et sera activé au début du temps de travail.

A la fin du temps de travail, un signal sera donné. Sans discussion possible avec les autres juges, chaque jue devra enregistrer son évaluation du programme exécuté pendant le temps de travail et la soumettre au Juge d’Epreuve.

Pour les programmes libres pendant les manches de qualification, les juges peuvent visonner à nouveau la video de toute équipe ou de toutes les équipes.

Pendant le tournoi, en fonction des cinq (5) critères (para 6.2), chaque juge désignera le meilleure équipe de la rencontre.

Les Juges peuvent utiliser un système de notation électronique pour enregistrer leurs évaluations.

Previous Post Next Post